Toons King de Nadeim M.G.H

Bonjour tout le monde,

Aujourd’hui je vous parle de ma dernière lecture qui est « Toons King » de Nadeim M.G.H. Cet auteur m’a envoyé un mail pour me proposer son roman en Service Presse que j’ai accepté avec joie. Il a également joué le jeu de l’interview que je vous livre de suite. Son livre n’est cependant disponible qu’en version papier pour le moment mais pas de panique pour ceux qui voudraient le découvrir en version numérique c’est en cours de préparation et vous pouvez donc suivre toute son actualité sur sa page Nadeim M.G.H sur Facebook.

Interview:

1) Bonjour Nadeim, peux-tu te présenter en quelques mots s’il te plaît ?
Bonjour, me présenter en quelques mots ; eh bien tout d’abord je suis un grand Rêveur, qui aime colorer la vie à sa façon, maintient son point d’honneur à sortir des sentiers battus, par pas souci d’originalité, mais parce que j’écoute très souvent mon cœur et ma petite voix intérieure qui piaille sans arrêt. J’ai beaucoup touché au domaine du spectacle, et j’ai voulu forcer les portes pour me rendre compte qu’au final, écrire, faire partager mon univers, c’était bien plus aligné avec ce que j’étais.

2) Que lisais-tu quand tu étais enfant et adolescent ? Et quelles sont tes lectures actuelles ?
Je vais me faire disputer je sens ( rire), je n’étais pas trop grand lecteur, j’étais plus plongé dans les dessins animés, j’en ai regardé un nombre incalculable, c’était mon jardin secret, eh puis surtout j’ai acquis mon imaginaire d’eux, d’autant que je me souviendrai toujours de ce que me disait ma prof de français ; vous écrivez magnifiquement bien, les tournures sont agréables mais je ne comprends pas, vous êtes désespérément riche en fautes d’orthographe, pourquoi ?
Et je lui ai répondu ; bah c’est normal, moi j’ai appris avec le phrasé dans les dessins animés…
Je me souviendrai toujours de la tête qu’elle a affichée ce jour là.
Sinon, je lis souvent des articles sur le bien-être et la spiritualité, j’aime beaucoup cet univers.

3) Depuis combien de temps écris-tu ?
Eh bien depuis que j’ai dix ans, j’en fais du chemin depuis, je relis de temps en temps mes premiers brouillon ; misère, ça ne sortira jamais de ma pochette.

4) Qu’est ce qui t’a poussé à écrire un livre ?
Je faisais beaucoup de rêves, quand j’étais enfant, des rêves vraiment farfelus, magiques, et un jour je me suis dit bon bah je vais écrire tout ça, parce que je rêve plus que je ne dors, et j’en ai marre de me faire rouspéter à l’école ( rire).

5) Quelles difficultés as-tu rencontrées pendant l’écriture de ton livre ?
Un grand nombre, tout simplement parce que mon style a énormément évolué depuis, entre le récit enfantin, qui finit par devenir plus adulte et réfléchi, grâce à plusieurs références qui m’ont énormément nourri. Cela, en plusieurs années, mais ensuite, là est venu le souci de donner ce côté toons, ce côté humour, et émotion, cette invitation au Rêve, et alors là… J’ai dû vraiment saisir l’essence même d’étudier ce que je voulais retranscrire, les images, les sensations que j’avais en tête. Ce n’était pas facile de l’exposer, sans trop de détails, fioritures pompeuses, et puis, je me suis dit, pourquoi ne pas vraiment inviter le lecteur à rentrer dans mon monde, avec des comparaisons, des situations, pour qu’il se sente le bienvenu, installer une belle complicité. Puis le reste est venu, ensuite.

6) Combien de temps as-tu mis à écrire ton roman ?
Si on compte que je l’ai commencé à 10 ans, et que j’en ai 27, sachant que les maths et moi, nous n’avons jamais été bon camarades, je dirai dix sept ans ! Je rassure quand même, que maintenant que j’ai mon style, le tome 2, s’est écrit en six mois.

7) Pourquoi avoir eu envie de publier ?
Je voulais simplement partager mon univers et voir si un de mes plus grands rêves pouvait se réaliser.

8) As-tu rencontré des difficultés à trouver une maison d’édition ?
Oui, honnêtement, c’est très dur, non seulement quand on est déprécié sans explication, aucune, quand on attend une réponse qui ne vient pas, ou un mail froid, qui n’est juste qu’un copié collé sans humanité, cependant, j’ai eu droit à des maisons d’éditions qui avaient pris la peine de répondre en détail, dont deux auraient souhaité intégrer mon roman, mais par peur de leur lectorat habituel assez classique, ont été contraintes de me dire non. J’ai fini par en trouver d’autres, où le choix a dû lentement s’établir, une grosse contrariété et une bonne dose de stresse, on ne sait jamais vraiment à quoi s’attendre.

9) As-tu une autre idée de roman en tête ?
Oui ! En dehors de la saga Toons King, j’en ai une autre en vue sur une drôle de famille curieuse en maladresse et humour qui débarque dans notre monde. Elle s’apprête à accomplir leur mission ; nous aider, nous les humains à renouer avec notre magie intérieure, et ce, avant que quelque chose tapis dans l’obscurantisme n’émerge…

10) Un dernier mot avant de se quitter ?
Je suis très touché, et ravi, de cette première interview, de cette toute première chronique. Je suis rempli de gratitude et de reconnaissance ; merci. Et j’invite tous les lecteurs, aimant le merveilleux, le rêve, l’humour, le Fantaisy, avec une bonne dose de Noirceur et d’intrigue cachée, je vous en prie, laissez vos soucis de côté et que la magie vous emporte !
Attention ; je tiens à préciser que les Toons sont des personnages extrêmement imprévisibles ; je vous aurai prévenu.
Encore merci.

Résumé:
« Il était une fois », ainsi commencent les belles histoires, qui nous transportent loin, dans un imaginaire sans limite. Mais l’une d’entre elles est en réalité un souvenir, un précieux souvenir resté secret jusqu’à ce jour.
Aimeriez-vous en savoir davantage ? Oui ? Alors lisez la curieuse aventure de Damien, adolescent de dix-sept ans. Un matin, sa vie bascule : un jeune homme en armure fait irruption dans son salon et lui annonce qu’il est promis à un grand avenir.
Damien se retrouve alors au milieu d’une lutte opposant depuis toujours les forces du mal à la lumière. Dans un royaume enchanteur et loufoque connu sous le nom de Rêvillia, il fait la rencontre des Toons, les personnages des dessins animés de notre enfance plus explosifs que jamais, qui deviendront ses meilleurs alliés !
Trouvera-t-il la force et le courage d’affronter son destin ?
Nadeim M.G.H. est un grand rêveur plein d’espoir. Comédien depuis l’âge de 16 ans, la scène est son second souffle. À 27 ans, il cravache pour se faire une place dans le milieu du spectacle.

Toons-king

 

Mon avis:

En voyant la couverture, je me suis dit que ce roman plaira autant aux jeunes comme aux adeptes de fantasy. J’ai tout simplement adhéré à cette magnifique couverture colorée qui résume parfaitement l’univers du livre.

Dès le début du roman, l’auteur nous annonce la couleur de son roman: humour, combat, différents univers mélangés. En acceptant ce Service de Presse, j’avais cependant une appréhension car je savais qu’il y avait de la fantasy mais en étant originale par le fait d’y mélanger d’autres univers et pourtant l’auteur a réussi son pari de me transporter dans son univers. Il m’a quand même fallu un temps d’adaptation comme à chaque fois que je lis ce genre pour être imprégnée de ce monde auquel je ne suis pas encore habituée.

Le roi de Rêvillia meurt, il leur faut l’élu qui n’est autre que Damien un jeune homme de 17 ans qui vit dans notre monde quand tout à coup arrivent dans son salon: Solah (un guerrier célestien), Tilly, Jogo et Doony ( des toons loufoques). Ils le ramènent dans leur monde mais c’est sans compter sur Sarastine, le sorcier maléfique, qui veut gouverner à la place de Flavian, le roi, décédé.

Les toons m’ont beaucoup plu dans ce livre car ça permet aux personnes qui ne sont pas adeptes du genre fantasy d’entrer plus facilement dans l’histoire. Je les ai trouvé marrants et je me suis revue pendant mes plus tendres années à regarder les Looney Toons. Le personnage de Damien est celui qui m’a le plus touchée car on voit qu’il est complètement désemparé par cette histoire dans laquelle il est embarqué d’autant plus qu’il est très naïf et sensible.

Ce livre est truffé d’allusions du monde des dessins animés en tout genre que je vous laisse découvrir avec plaisir. Comme je l’ai dit au début de mon avis, ce livre plaira certainement aux ados et aux adeptes de la fantasy mais en le lisant je pense qu’il peut plaire à tout le monde sans exception surtout si l’on est fan des dessins animés et qu’on veut un livre où l’on peut s’amuser à retrouver les dessins animés auxquels certaines scènes de ce roman nous font penser. L’écriture est très agréable avec beaucoup d’humour. Je me suis surprise à sourire et à rire à certains passages. Ce que j’aime beaucoup aussi c’est l’histoire racontée par un narrateur omniscient qui intervient de temps en temps dans le fil de l’histoire en parlant directement au lecteur. Je suis également passée par tout un tas d’émotions. L’auteur aime également jouer avec les nerfs de ses lecteurs car au fil de la lecture on fait la connaissance de personnages dont on ne sait rien et on se demande qui ils sont réellement, en arrivant à la fin je me demande encore si je les ai trouvé ou non.

Un point négatif à ce roman tout de même, j’ai trouvé les chapitres très longs. La version papier fait presque 400 pages et nous avons un épilogue, neuf chapitres et un prologue. Je trouve que pour 400 pages ça fait peu de chapitres.

Pour conclure, je dirai que ce livre est une agréable découverte et que je lui souhaite beaucoup de succès car il vaut le détour autant par son originalité que par les émotions que l’auteur a su faire ressortir chez le lecteur.

Lien vers Cultura

Lien vers Fnac

Lien vers Amazon version papier

Lien vers Amazon version numérique

Je vous souhaite une bonne journée et d’agréables lectures.

A bientôt pour de nouvelles chroniques.

Publicités

Auteur : Marine Hottin

J'ai 25 ans, actuellement au chômage je prépare mon cap petite enfance par correspondance. Je suis une grande fan de lecture depuis toute petite. Si des auteurs seraient intéressés pour que je chronique leurs livres, vous pouvez me contacter à l'adresse mail suivante: hottin.marine@outlook.fr

1 réflexion sur « Toons King de Nadeim M.G.H »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s